Sauve Qui Pense

Faits et statistiques

Statistiques troublantes, plus de deux millions de Canadiennes et de Canadiens se blessent chaque année, ce qui représente 6 000 blessures par jour ou 250 blessures à chaque heure du jour. Vingt et une personnes meurent de blessures non intentionnelles chaque jour au Canada... soit presqu’une à 1'heure. Au Canada, les blessures constituent la principale cause de décès chez les gens de 1 à 44 ans.

Chaque année, les blessures tuent plus d'enfants canadiens que toutes les autres causes combinées. L'an dernier, sept décès d'adolescents sur dix découlaient d'une blessure évitable. Plus de 47 000 personnes sont frappées d'invalidité permanente totale ou partielle chaque année.
Ces blessures coûtent chaque année 8,7 milliards de dollars à l'économie canadienne. Environ 4,2 milliards de dollars vont aux soins de santé; les 4,5 rnilliards de dollars restants correspondent à la perte de productivité des entreprises due aux personnes blessées qui se retirent de la main-d'oeuvre active.

Sauve qui pense

Le Dr Robert Conn, ancien cardiochirurgien pour enfants, a créé la Fondation canadienne de prévention des blessures en 1992. En octobre 1995, le Dr Conn et le conseil d'administration de la Fondation ont officiellement rebaptisé l'organisation SAUVE-QUI-PENSE, organisme caritatif, afin de clarifier le lien entre la mission et la culture moderne tournée vers l'avenir de l'organisation.

En travaillant à prélever des coeurs pour les jeunes greffés, le Dr Conn s'est rendu compte que quelqu'un devait faire quelque chose pour prévenir la mort insensée de ces donneurs en pleine jeunesse. Après avoir vu tant de jeunes mourir de blessures évitables, il a acquis l'intime conviction que quelqu'un "devait sortir de la salle d'opération pour se rendre dans la collectivité."

Avant de mettre en suspens sa carrière médicale, le Dr Conn a effectué des recherches sur les blessures et la prévention. Il a alors fait une découverte ahurissante : les blessures constituent la principale cause de décès chez les gens de I à 44 ans. Autrement dit, le Canada perd plus d'années de vie productive pour cause de blessures que par les cancers, les crises cardiaques et les incidents cérébrovasculaires combinés.

“ Quand une cause provoque autant de décès, comme la méningite, nous considérons qu'il s'agit d'une épidémie et nous prenons immédiatement des mesures pour renverser la vapeur ”, explique le Dr Conn. “  Or, pour une raison qui m'échappe, nous nous conditionnons à croire qu'un 'accident' est inévitable. Nous parlons d'écrasement d'avion, jamais d’accident d'avion. Nous persistons pourtant à parler d’accidents d'automobile, d’accidents de bateau et d’accidents de ski. ” "Nous devons rayer le mot 'accident' de notre vocabulaire pour dire les choses telles qu'elles sont : une collision d'automobile ou de bateau, un incident de plongée. Nous avons l'habitude d'employer le terme accident lorsque que nous décrivons la manière dont une personne s'est blessée. Malheureusement, c'est précisément la racine du problème. En effet, l'accident est par définition un coup du sort imprévisible sur lequel nul ne peut rien. Pourtant, les études scientifiques révèlent que dans plus de 90 p.100 des cas, on pouvait comprendre, prévoir et prévenir 1'accident. Nous estimons qu'il est temps de rayer le mot accident de notre vocabulaire. Les blessures ne sont pas des accidents - ce sont des événements prévisibles que l'on peut prévenir.

SAUVE-QUI-PENSE s'est donné comme objectif fondamental: donner naissance à un mouvement social qui changera l'attitude et le comportement des Canadiennes et Canadiens à l'égard des blessures et des décès; sensibiliser la population aux risques de blessures dans la vie quotidienne et montrer comment se protéger en prenant des risques calculés, de façon à profiter pleinement de la vie. "Nous voulons encourager les gens à prendre des risques calculés, poursuit le Dr Conn. Dans la vie, le risque est un élément majeur et ne disparaîtra jamais."

L'objectif de SAUVE-QUI-PENSE consiste à faire changer l'attitude des gens par des programmes innovateurs. "Nous savons que nous ne ferons changer personne d'attitude avec des conférences, explique le Dr Conn. Les adolescents nous le disent d'ailleurs clairement: la sécurité, c'est poche. La sécurité traditionnelle ne leur dit rien. Nous évitons donc de leur remettre une longue liste de règles ennuyeuses. Nous restons plutôt sur une note optimiste et positive en les encourageant à s'amuser et à prendre des risques - mais des risques calculés.

Comment sauve qui pense accroit-il la sensibilisation à cette situation urgente?

SAUVE-QUI-PENSE transmet son message sur la prise de risques calculés par deux éléments de base:

1. Les HÉROS est une présentation audiovisuelle destinée aux adolescents qui recourt aux techniques de pointe; on en fait la projection à des groupes d'élèves du niveau secondaire dans le cadre du programme scolaire après avoir pris les arrangements nécessaires avec l'administration de l'école. Grâce à ses images géantes, sa musique contemporaine, son éclairage théatral et ses présentations en direct données par de jeunes survivants de blessures, le programme laisse une impression durable après laquelle les élèves comprennent clairement que leur capacité de mener une vie productive dont ils puissent profiter pleinement dépend des comportements qu'ils choisissent eux-mêmes d'adopter.

2. Le réseau en direct SAUVE-QUI-PENSE et le Réseau canadien de la sécurité infantile. Le réseau en direct SAUVE-QUI-PENSE est un réseau informatique national qui permet aux personnes et aux groupes oeuvrant dans le domaine de Ia prévention des blessures de partager leurs données avec d'autres. II abrite notamment le babillard électronique CSSN du Réseau canadien de la sécurité infantile. Ce babillard regroupe des gens qui accordent beaucoup d'importance aux comportements réduisant les risques de blessures chez les enfants et les jeunes en général, et qui prêchent par la pratique. II s'agit d'un élément qui favorise l’exploration et le partage d'idées et de renseignements entre les abonnés, ainsi que la participation et la collaboration à des activités visant à prévenir les blessures et les décès.

Les HÉROS

Les HÉROS est un spectacle itinérant qui porte sur les risques calculés et les choix personnels. On en a vanté les mérites un peu partout dans le monde. D'une durée d'une heure, la présentation se consacre à la sensibilisation à la prévention des blessures chez les adolescents. Le programme vise à aider les jeunes à prendre conscience des risques dans la vie de tous les jours ainsi qu'à les aider à se protéger en prenant des risques calculés de manière à profiter pleinement de la vie.

Le programme Les HEROS se compose d'une présentation à images géantes multiples projetées sur grand écran par des projecteurs commandés par ordinateur au son d'un système quadraphonique de qualité. Les présentations en direct sont animées par un jeune survivant de blessures qui explique en toute franchise en quoi ses blessures ont bouleversé sa vie. Un étudiant de la collectivité hôte évoque en outre des choix positifs qui contribuent à réduire les risques de blessures.

Le programme Les HEROS ne constitue en rien un plaidoyer en faveur de l'évitement total de tout risque : prendre des risques fait partie intégrante de la vie. Le programme propose cependant cinq choix simples, à la portée de chacun, à savoir: boucle ta ceinture de sécurité; sois sobre au volant; porte ton équipement de protection; regarde d'abord; sois entraîné.

Le programme Les HEROS a fort bien réussi à mobiliser les collectivités de manière qu'elles jouent un r6le actif dans les activités de financement ainsi que dans 'organisation et la mise en oeuvre de ces présentations. Royal et Sun Alliance du Canada, Parcs Canada, La Fondation Jeunesse Harvey's et Canadien Pacifique sont les commanditaires du programme; ils offrent 1'appui nécessaire à la tournée Les HEROS dans les collectivités aux quatre coins du pays.
De la date de réservation pour la visite d'une localité jusqu'au segment de conclusion de la présentation, le programme Les HEROS tout entier est conçu en vue de la participation des élèves et de la collectivité. Officiers de santé publique et d'éducation, bénévoles dans les associations et les clubs locaux, les meneurs de la collectivité mettent souvent des mois à en parfaire la logistique et la promotion.

Jusqu'à présent, une équipe a parcouru le Canada afin de livrer le message hors du commun transmis par Les HEROS à 600 000 personnes. A certains endroits, le programme sert de catalyseur dans la création de coalitions qui visent la prévention des blessures. Les groupes visés ont multiplié leurs membres au point de tenir des manifestations Les REROS de par toute la ville. Articulés autour des présentations Les HEROS, ces manifestations amènent parfois toute la collectivité à participer à des salons spécialisés, à des activités organisées et à des stands. A ce jour, neuf collectivités canadiennes ont tenu des manifestations faisant la promotion de la gestion des risques au moyen d'étalages et de partenariats innovateurs. Kelowna, en Colombie-Britannique, en offre un bon exemple. SAUVE-QUI-PENSE a aidé les organisateurs à constituer une vaste coalition communautaire avec le concours du service de police et du service d'incendie ainsi que des groupes de personnes prenant des risques tels les clubs de motoneigistes et de motocyclistes. Les kiosques aménagés dans le cadre de la manifestation mettaient l'accent sur le "risque raisonné"; le maire a instauré la Semaine de la prévention des blessures... en fait, la manifestation Les HEROS a marqué l’histoire de la ville comme l'événement qui a attiré la plus forte assistance.

Etre un HEROS n'a rien de bien sorcier; c'est à la portée de tous. Les observations finales du programme offrent un rappel clair et direct: "En toute franchise, nous ferions n'importe quoi Si nous pensions pouvoir de la sorte vous mettre à l'abri des blessures. Mais nous ne pouvons rien faire. Vous seul décidez. C'est votre choix. C'est votre corps. C'est votre responsabilité. C'est le cas maintenant et ce le sera toujours, tout au long de votre vie. Tout ce qui est en notre pouvoir, c'est de vous communiquer les faits et de vous laisser faire vos choix.

Les HEROS est la plus imposante présentation multimedia itinérante en Amérique du Nord. Cette production dynamique s'appuie sur plus de 3 200 kg d'équipement audiovisuel et exige de six à huit heures d'installation. Chaque heure de présentation est dirigée par deux techniciens d'élite et animée par un survivant de blessures. II s'agit d'une équipe de spécialistes dans leur domaine, expérimentés dans l'intervention auprès des élèves, des autorités scolaires et des commanditaires locaux en vue de communiquer de façon stimulante et dynamique les messages sur la prévention des blessures mis de l'avant par Les HEROS un peu partout au pays.

Les frais de présentation quotidiens se chiffrent à 2 500 $ et couvrent tous les frais inhérents à 1'activité menée dans votre collectivité, y compris:

Chaque journée de présentation supplémentaire au même endroit coûte 1 500 $, ce qui comprend:

Les représentations de soirée coûtent 400$ chacune; ce sont les représentations prévues après 17 h. Les représentations de soirée constituent une activité communautaire fort populaire. Si vous souhaitez en tenir une, communiquez avec la Fondation pour obtenir de plus amples détails. Veuillez prendre note que les représentations de soirée sont offertes en complément des représentations de jour et que, en vertu de la réglementation concernant les permis, il est interdit d'exiger des frais d'admission.

Le programme Les HEROS s'ajoute avec succès aux conférences et activités spéciales. Les tarifs sont proposés sur une base individuelle.

Un versement initial non remboursable est exigé en guise de confirmation de la réservation. En l'absence d'un tel versement, d'autres collectivités pourront se prévaloir des dates réservées. Le versement initial représente 25 % du montant total à payer. Pour réserver des dates, veuillez communiquer

SAUVE-QUI-PENSE
658, avenue Danforth, bureau 301
Toronto (Ontario) M4J 5B9
Tel : (416) 463-9878
FAX (416) 463-0137
Courriel: choose@smartrisk.ca